Spectacle Playbach et Hydre

Spectacle Playbach et Hydre

 

Le 13 octobre 2017 à l’espace Jean Legendre à Compiègne

 

crl1

 

Pour assister au spectacle, nous étions deux accompagnateurs, une bénévole et douze apprenants.

 

Le spectacle se déroulait en 3 parties :

 

  • 1ère partie: Nous avons vu une partie du spectacle Playbach qui reprend des grandes œuvres de Jean Sébastien Bach revisitées par des danseurs contemporains. Nous avons pu observer deux solos de danseuses :
    • L’un sur l’Aria joué au piano et dansé par Madoka
    • l’autre sur la Cantate 147 qui est un chant religieux revisité à travers la danse par Julie.
  • 2ème partie: Nous avons assisté à une partie du spectacle Hydre qui a été crée pour le festival des monuments en mouvement. Nous avons vu sur scène un trio de danseurs (Madoka, Adrien et Guillaume) qui se sont inspirés de statues antiques pour créer la chorégraphie. Ils dansaient sur une musique récente de Matmas datant de 2000
  • 3èmepartie: A la fin du spectacle, les spectateurs ont pu poser des questions aux performeurs pour avoir plus de détails sur la danse ou les décors ou même sur la carrière personnelle des danseurs.

Nous avons recueilli les impressions des apprenants après le spectacle :

 

Première partie : extrait du spectacle Playbach

 

« La musique baroque n’est pas un style de musique que j’écoute mais la musique était douce et la fluidité des mouvements m’a apaisé. »

Gloria ITTIG, 23ans au Centre Ressource Lecture

 

« J’adore la musique classique, donc j’ai été fascinée par l’action sur la scène. »

Anna ZELENSKA, 25 ans au Centre Ressource Lecture

 

« Les deux jeunes femmes ont fait d’extraordinaires mouvements. C’était génial ! »

Yodit MULUEBRHAN, 22 ans au Centre Ressource Lecture

 

« J’ai aimé la danse et la musique parce que c’est différent de ce que j’écoute et de ce que j’ai déjà vu »

Ibtissame OUKAS BOUIHIDAR, 22 ans au Centre Ressource Lecture

 

crl2

 

« Pour la première danse la musique était trop calme et la danseuse faisait des mouvements saccadés.  Je n’ai pas  compris ce qu’elle faisait et je n’ai pas ressenti d’émotions

Et j’ai beaucoup aimé la deuxième danse, cependant le costume ne m’a pas plu il aurait pu mettre un costume de l’époque de la musique. »

HORNEC Ophélie, 19 ans au Centre Ressource Lecture

 

« J’ai trouvé le spectacle magnifique, la danseuse Julie était belle et vivante.

Madoka a dansé sur L’Aria, joué au piano avec beaucoup de joie.

J’ai trouvé que la musique était très forte et cela m’a donné mal à la tête »

 

SELLAMI DRIDI Leila, 44 ans au Centre Ressource Lecture

« Elles ont dansé avec passion et j’ai eu une bonne impression .La danse était dynamique et expressive. »

PRYLUTSKYY Valentyn, 52 ans au Centre Ressource Lecture

 

« Elles ont dansé d’une façon très calme. J’ai aimé car la danse m’a apaisé. »

KOEUNG Chamroeun, 31 ans au Centre Ressource Lecture

 

Deuxième partie : Extrait du spectacle Hydre

 

« Dans cette deuxième partie la musique m’a bleffé et m’a procuré des frissons.

J’ai aimé le contact entre les deux danseurs pendant que le troisième tourné autour d’eux, de cette scène j’ai compris que les deux personnes étaient en couple et qu’ils s’aimaient pendant que le troisième les protégés. »

ITIIG Gloria, 23 ans au Centre Ressource Lecture

 

« J’ai été impressionnée, ils semblaient transmettre les mouvements l’un à l’autre.  Leur professionnalisme était évident parce qu’ils ont réussi à créer l’illusion d’un lien invisible entre eux. »

Anna ZELENSKA, 25ans au Centre Ressource Lecture

 

« J’ai trouvé cela beau.

J’ai préféré cette partie parce que c’était un couple qui dansait. »

MULUEBRHAN Yodit, 22 ans au Centre Ressource Lecture

 

« Je préfère la deuxième partie à cause de la musique et de la danse. J’avais l’impression d’être dans la forêt. J’ai aimé aussi le mouvement, je trouve que c’est très dur à réaliser car il faut beaucoup d’énergie et d’entraînement. »

OUKAS BOUIHIDAR Ibtissame, 22 ans au Centre Ressource Lecture

crl3

« J’ai aimé, les danseurs étaient dynamiques. Certains gestes étaient drôles. Le groupe était harmonieux et les danseurs se complétaient.

Le danseur avec le chapeau m’a fait pensé a un mannequin qui défilé sur scène, ou a la statue de la liberté qui marchait et qui protéger les deux danseurs. Les deux autres danseurs m’ont paru amoureux. »

HORNEC Ophélie, 19 ans au Centre Ressource Lecture

 

« Cette musique était rythmée. Les danseurs avaient des costumes simples. »

SELLAMI DRIDI Leila, 44 ans au Centre Ressource Lecture

 

« La danse était énergique. Elle nous a montré l’Histoire de la relation entre deux  hommes et une femme. Ils ont souffert ensemble et ne peuvent pas vivre séparément.

J’étais content et satisfait, pour moi sa a été une grande surprise. »

PRYLUTSKYY Valentyn, 52 ans au Centre Ressource Lecture

 

« La musique était forte. Je n’ai pas aimé la musique. Les danseurs m’ont fait peur j’avais l’impression qu’ils se disputaient. »

KOEUNG Chamroeun, 31 ans au Centre Ressource Lecture