Le CRL dans le Parisien

Article du Parisien rédigé par M. Stéphanie Forestier

A Compiègne, ils apprennent le français pour avoir un avenir dans leur nouveau pays
Esther a 45 ans et a quitté Barcelone (Espagne) pour suivre son mari en France. Mère de deux enfants, elle vit à Attichy depuis quatre ans. Hassan, lui, a 17 ans. Il est parti du Pakistan l’an passé, pour habiter Compiègne. Si tout semble les opposer, ils ont en commun la volonté d’apprendre le français. Et ainsi se construire un avenir dans leur pays d’adoption. Avec six autres compagnons de route, venus d’Arménie, d’Angola ou encore de Turquie, ils viennent de décrocher le DILF, le diplôme initial de la langue française. Délivré par l’Education nationale, ce sésame peut leur donner accès à un travail. Et à la nationalité française. S’ils ont pu en arriver là, c’est grâce au centre ressource lecture (CRL) de Compiègne. Pendant six mois, ils y ont suivi des cours à l’écrit et à l’oral, visité des lieux culturels… « Nous sommes fiers d’eux. Ils sont passionnés et ont progressé en un temps record », souligne Mame, salariée de la structure. « Le centre a été créé il y a plus de dix ans. Nous aidons chaque année une centaine de stagiaires, de 17 à 65 ans, de 26 nationalités différentes. Ils peuvent être analphabètes, illettrés, venir d’un autre pays… » précise la directrice, Valérie Grégor.

Screenshot_2
Compiègne, mardi. Esther, une Espagnole de 45 ans et Hassan, un Pakistanais de 17 ans, ont obtenu un diplôme nécessaire pour travailler et demander la nationalité française.

« C’est important pour moi d’apprendre la langue, pour trouver un travail et faire des courses. Pour vivre normalement, explique Esther. Ici, les gens ne sortent pas comme en Espagne, ils restent chez eux, ce n’est pas facile de se faire des amis. Je m’en suis fait ici et je veux vraiment m’ouvrir aux autres. » Si Hassan reconnaît qu’il a encore quelques « petits problèmes de prononciations », il a fait des progrès remarquables. « J’espère que je vais pouvoir trouver une formation en alternance dans la plomberie. Je suis très motivé. Et ça me plairait de rester dans cette jolie ville. » Et le jeune homme a les chances de son côté.

Le CRL est en effet un interlocuteur privilégié pour Pôle emploi, la mission locale, les chantiers d’insertion ou encore les centres municipaux.

Centre de ressource lecture, 1, rue de Stalingrad à Compiègne.

Renseignements au 03.44.86.26.65. ou par mail : ressource.lecture@orange.fr

 

Source : http://www .leparisien.fr/compiegne-60200/a-compiegne-ils-apprennent-le-francais-pour-avoir-un-avenir-dans-leur-nouveau-pays-22-03-2017-6785322.php