Le Haïku

 

Les apprenants ont participé à un atelier d’écriture avec Isabel Asunsolo Dulac, responsable de la maison d’édition Iroli, spécialisée dans l’édition de Haïku.

♥ Haïku d’apprenants : 

Ginko Biloba
Arbre survivant de la bombe
Où sont les enfants ?
Mariama

Un cheval de paille
Des écuries blanches et marron
Porte ouverte !
Michel

Le petit érable
pousse au pied
du vieux peuplier
Guelord

Je ferme les yeux
J’entends le chant des oiseaux
Ah, Ce tracteur !
Georges

Parc public de Bayser
Zohra écrit sur son cahier
le premier Haïku
Zohra et Isabel

Sur la grande façade
les fenêtres entourées de lierre
E uma ovra artistic !
Manuel

Je marche
sur les petits cailloux sans bruit
Un château à ma droite
Phally

Un petit chemin
non gazonné, sans graviers…
Je suis au bord
Tassadit

Ron-ron de la tourterelle
Le grand Thuya cache le ciel
« L’essentiel est invisible pour les yeux* »
Lamia et Benjamin D. (*Antoine de Saint-Exupéry)

L’odeur des fleurs
et de l’herbe coupée
Le soleil sur mon visage
Aïcha

Pelouse interdite
Des roses blanches, des roses rouges
le tronc de l’arbre rugueux
Hayat

Sortie Haïku
Parc interdit aux chiens
J’ai froid dans mon manteau
Rokia

Ciel maussade
Vigne vierge et murs de pierre
Une niche à oiseaux
Benjamin C.

La course des nuages
Un if ébouriffé
L’ombre de ma main sur le papier
Isabelle

Roses éparses
Pluie sur les feuilles
J’ai soif
Léa

Mon ombre sur les cailloux
ne me ressemble pas
elle est insensible au froid
Benjamin D.

La fraîcheur
Parc de jeux sombre, désert.
Où est la vie ?
Anne-Sophie

Un oiseau danse
noir et blanc sur le gazon
un deuxième arrive
Lamia

Manu tape
la poutre d’un vieux porche
le soleil rentre
Isabel

Michel sur le banc
ses mots dans la poche
le chant d’un oiseau
Dominique